About

    Nude Diamond - Femmes Magazine News Article - Header

    Femmes Magazine Has Crush on Nude Diamond

    May 22, 2015 - Posted in ,

    nude_diamond_femmes_magazine_may_2015_news_article_image

    May 21, 2015 – Sarah Braun, Femmes Magazine

    Nude Diamond, “bousculer les codes pour sublimer le diamant”.

    Travailler les diamants était une voie toute tracée pour Gary Pill, issu d’une famille de cliveurs et tailleurs de diamants anversoise. En 2010, son chemin croise celui de Fabrice Elfassy, designer chevronné, qui a toujours cherché à allier esthétique avant-gardiste et fonctionnalité. Un point commun les rapproche, l’amour pour la joaillerie.

    Très rapidement, ils dessinent ensemble leurs premières créations: le collier Lueur, puis la bague Clover. Nude Diamond voyait alors le jour. Pour nous Fabrice Elfassy évoque la genèse de leur marque, qui bouscule clairement les codes de la joaillerie traditionnelle.

    Racontez-nous votre rencontre.
    Je suis de Paris. En 2010, je suis venu m’installer à Bruxelles, et des amis communs m’ont présenté Gary. Nous étions donc déjà amis avant de nous lancer dans l’aventure Nude Diamond.

    Comment le concept est-il né?
    Il se trouve que nous avions pas mal d’atomes crochus et de passions communes, notamment celle pour les bijoux et la joaillerie en général. Et surtout, une frustration. Celle de payer cher pour des bijoux en diamant quand le sertissage cache en réalité la majeure partie de la pierre. On s’est alors demandé comment on pouvait faire pour mettre en lumière la pierre de façon plus radicale. Comment faire pour créer un bijou en diamant, sans avoir besoin de sertir la pierre. Nous avons mis plus d’une année pour aboutir à notre concept: celui de percer le diamant.

    Qu’est-ce que le concept Nude Diamond?
    Il s’agit avant de tout de révéler tout la beauté et la brillance du diamant. Les diamants ne sont pas sertis, mais nous faisons un petit trou au laser dans lequel nous faisons passer un petit anneau.

    C’est un pari plutôt audacieux pour l’univers de la bijouterie.
    Provocateur même. Trouver un diamant est quelque chose qui n’est pas vraiment accepté dans l’univers de la joaillerie. Clairement, nous bousculons les codes de la joaillerie traditionnelle pour sublimer la pierre. Au début, nous craignions vraiment de heurter les bijouteries et de ne pas réussir à les convaincre avec notre concept.

    C’est pour cela que vous avez fait le choix d’un eshop?
    Tout à fait. Mais finalement, notre concept a plu. Nous sommes déjà distribués par deux bijoutiers en Belgique et nous travaillons activement pour étendre notre réseau au niveau européen dans un premier temps, avant de nous attaquer aux marchés américain, asiatique et au Moyen-Orient.

    Vous vous positionnez avec des prix assez compétitifs. Est-ce pour démocratiser le diamant?
    Oui, mais cela ne veut pas dire pour autant qu’il est question de le vulgariser ou de le dévaloriser. Pourquoi payer cher pour s’offrir un bijou intemporel. C’est peut-être prétentieux, mais notre objectif est de révolutionner le diamant en le faisant entrer dans le 21e siècle. Nous voulons avant tout permettre à un maximum de femmes de s’offrir un petit bout de rêve.

    Où puisez-vous votre inspiration?
    Notre première source d’inspiration c’est le diamant. Nous ne voulons pas lui ajouter d’artifices, l’habiller de manière artificielle. Il est toujours question de sublimer le diamant, de révéler sa beauté innée. Ensuite, la femme nous inspire. Nos bijoux sont minimalistes, mais féminins, sensuels organiques.

    Vos projets?
    Continuer à faire connaître la marque en Europe et dans le monde et démocratiser au maximum le concept. Nous travaillons avec plusieurs égéries, comme Rosie Fortescue, avec laquelle nous avons lancé notre première collaboration – Made in Chelsea – en octobre dernier ou encore avec la beauté brésilienne Gabriela Dias. Nous allons aussi créer un collier avec notre prochaine égérie, la belle Sanja Papic, ex miss-Serbie.

    En revanche, notre but n’est pas d’étendre la gamme à l’infini. Nous voulons faire de la qualité, pas de la quantité. En plus, tous nos bijoux sont personnalisables, donc un bijou peut se décliner en plusieurs possibilités.

    Share this story

    btt